Instantané #36 | Arlt

18/10/2012
Pour ce nouvel instantané, Arlt nous fait prendre de la hauteur. Après quelques repérages rapides, Sing Sing décide d’emprunter une des passerelles techniques qui se trouve à 12 m au-dessus de la scène du théâtre. Éloïse semble hésitante et puis finalement sourit et lance comme une gageure « ce sera une nouvelle expérience, je n’ai encore jamais chanté en ayant le vertige ».
Dès les premiers mots, nous ressentons une sensation d’apesanteur qui tient à ce chant aérien davantage qu’à la hauteur de la passerelle. Les mots, les notes semblent flotter au-dessus de nous. La musique d’Arlt est incarnée, elle relève de l’expérience physique, elle passe en eux et nous revient comme un souffle.

Portrait express
Arlt, c’est Eloïse Decazes et Sing Sing. Elle est chanteuse. Une gestuelle inséparable de ses mots, une performeuse hors du commun à la présence empreinte de mysticisme. Il est guitariste électrique et électrifié, chanteur grave et décavé. Leur première œuvre publiée en novembre 2010 avait pour nom La Langue. Un beau nom pour un album magnifique. Pour leur deuxième opus paru en 2012, Feu la figure, ils invitent le guitariste Mocke, connu pour le succès d’Holden.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.
Required fields are marked:*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>