Instantané #34 Éténèsh Wassié et Le Tigre des Platanes

15/05/2012
Éténèsh Wassié et les musiciens du Tigre des platanes sont dans nos murs à peine 24h, le temps est donc compté. Nous les cueillons dès leur sortie du train : arrivée en gare de Poitiers à 14h50, rendez-vous au TAP à 15h ! Juste le temps d’avaler un sandwich et un café et nous arpentons déjà les couloirs du TAP afin de trouver un lieu pour leur instantané. Après quelques essais de voix, ils décident de poser leurs instruments sur l’arrière scène de la salle de théâtre au milieu d’une forêt de projecteurs. Quelques calages, pose d’un micro cravate sur la basse de Mathieu et tout le monde est prêt pour une version acoustique de Tezeta. Après un début instrumental, nous sommes cloués sur place par la puissance de la voix d’Éténesh.

Portrait express
Le Tigre des Platanes mine et recycle à sa façon, plutôt impertinente, des musiques increvables. Après un séjour musical en Éthiopie le quartet toulousain est revenu d’Addis Abeba plein d’une énergie nouvelle. Il est alors animé d’un fervent désir d’une création avec des musiciens éthiopiens prêts à jouer le jeu de la confrontation. Eténèsh Wassié relève le défi. Dans la tradition des azmari, Eténèsh, ce « griot » de l’orient de l’Afrique, porte à la fois le geste du passé, et explore le présent dans d’audacieuses improvisations vocales.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.
Required fields are marked:*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>